Bruxelles, la cité des Faucons pèlerins 2022

C’est le printemps !

A Bruxelles, ce n’est pas l’arrivée des hirondelles qui indique le retour du printemps mais le fait que les Faucons pèlerins commencent à couver leurs oeufs sur les plus hauts édifices de la ville !

Et ce printemps 2022 a bel et bien commencé : 12, peut-être plus, couples de faucons couvent actuellement aux quatre coins de la capitale. Alors que nous vaquons à nos occupations, mâle et femelle Pèlerins se relaient discrètement sur leurs œufs. L’incubation – ou la couvaison - dure 32 jours avant qu’apparaissent de petits fauconneaux recouverts d’un duvet blanc immaculé. Six semaines plus tard, c’est déjà le temps de l’envol ! Les jeunes faucons vont se jeter dans le vide, de plusieurs dizaines de mètres de hauteur, afin de rejoindre leurs parents dans le ciel de Bruxelles. Dans l’intervalle, les fauconneaux auront fameusement grandi : ils seront passé de 35 g à 1 kg (dans le cas des femelles) !

Ce printemps, nous vous proposons à nouveau d’observer, ensemble, grâce à des caméras HD installées à toute proximité des nids, le détail, l’intimité, l’histoire naturelle de la nidification de ces extraordinaires oiseaux !

Pourquoi extraordinaires ? Car le Faucon pèlerin est l’animal le plus rapide du monde ! Il est capable de poursuivre une proie en piqué à près de 400 km/h ! Plus rapidement qu’une Formule 1 donc ! Et évidemment, les Pèlerins ne se contentent pas de cette vitesse vertigineuse, ils adaptent la trajectoire de leur vol à celle de leur proie afin, dans une manœuvre incroyable, de s’en saisir.

Mais l’histoire des Pèlerins ne se limite pas à ces capacités aériennes uniques, ce sont de véritables miraculés. L’empoisonnement des chaines alimentaires par le puissant pesticide DDT, développé pour l’agriculture, a quasi exterminé les Faucons pèlerins d’Europe et d’Amérique du Nord au cours de la seconde moitié du XXème siècle. En Belgique, plus aucun fauconneau n’a vu le jour entre la fin des années soixante et 1996. Une Directive européenne consacrée entièrement à la conservation des oiseaux sauvages, l’énergies de dizaines, de centaines, de milliers d’ornithologues, de naturalistes, de juristes, de policiers, de gardes de la Nature a permis de renverser la tendance et… les faucons sont revenus !

Ils ont été tellement bien accueillis qu’ils se sont même installés en ville et en particulier à Bruxelles. Au point que l’on peut vraiment dire que Bruxelles est devenue…

la Cité des Faucons pèlerins !

Bienvenue sur le site des Faucons pèlerins de Bruxelles !

Didier Vangeluwe

Regardez l’album video

Carte des sites de reproduction des faucons pèlerins à Bruxelles

Top