Blog

JUIN

01/06
Dernières infos et bilan 2018
L’église Saint Hubert de Watermael-Boitsfort est le deuxième site « historique » d’installation d’un couple de Pèlerins à Bruxelles.

MAI

28/05
Premières aventures à Uccle
Les deux fauconneaux mâles d’Uccle découvrent depuis une semaine maintenant le quartier de la place Saint Job de cette commune du sud de Bruxelles.
25/05
Le fauconneau de la cathédrale a pris son premier envol !
Cela s’est passé à 15:31 aujourd’hui. Le fauconneau de la cathédrale a décollé du balcon où il est éclos il y a exactement 42 jours. La vidéo en annexe montre ses dernières virevoltes sur le balcon. Quelle excitation !
23/05
Premier envol à Uccle ! Grande excitation à la cathédrale et à Woluwe-Saint-Pierre !
Il fallait s’y attendre, avec uniquement des fauconneaux mâles sous observation, le premier envol allait se dérouler plut tôt que prévu. En effet, les mâles nettement plus petits que les femelles, grandissent plus vite que leurs sœurs. Ils quittent donc le nid un peu plut tôt que les 6 semaines « classiques ». Par ailleurs, lorsqu’il n’y a qu’un ou deux fauconneaux à nourrir, on peut imaginer que ceux-ci grandissent un peu plus rapidement que lorsqu’il y a quatre becs à nourrir !
18/05
Nouvelles d’autres familles de Faucons pèlerins établies à Bruxelles
A Bruxelles, on compte une douzaine (ou plus !) de couples de Faucons pèlerins. Comme c’est le cas pour toutes les populations animales, ils ne nichent cependant pas tous. Dans certains cas, c’est parce que le bâtiment sur lequel ils se sont établi, bien que très attractif car haut et dominant le territoire, ne présente pas de recoin où la femelle peut pondre ses œufs. Dans d’autres cas, la nidification a simplement échoué, pour une raison ou une autre. Voici les dernières nouvelles concernant trois couples installés à Bruxelles.
12/05
Il a mangé un coucou - menu de Pèlerin.
Le couple de Pèlerins de la cathédrale a capturé un Coucou gris et l’a donné à manger à son fauconneau !
08/05
Woluwe-Saint-Pierre : encore des mâles!
Après le mâle unique à la cathédrale, les deux mâles de la nichée d’Uccle, voilà que la nichée de Woluwe-Saint-Pierre est constituée également uniquement de fauconneaux mâles !
07/05
Le film du baguage à l'église Saint Job d'Uccle
Les deux fauconneaux d’Uccle ont été bagué hier (video 1) . La comparaison de leur poids avec la mesure de leur aile permet de déterminer qu’il s’agit de 2 mâles. Un autre moyen de conclure qu’il s’agit de mâles consiste à observer la grosseur des pattes. Chez les mâles, elle sont nettement plus fines que ce n’est la cas chez les femelles. Ceci correspond à nouveau au fait que les femelles Pèlerins sont beaucoup plus corpulentes que les mâles et qu’elles sont capables d’attraper des proies de grandes tailles comme des canards, voire des oies sauvages. Evidemment, dans ce cas, les faucons sont incapables de transporter leur proie jusqu’à leur nid. Impossible pour un Pèlerin d’emporter dans les airs un Canard colvert d’un kg ou une Oie rieuse de 2.5 kg !
06/05
Le fauconneau de la cathédrale a été bagué ce matin!
C'est un mâle et il pèse 617 gr.
06/05
Opération de baguage du fauconneau de la cathédrale
Le baguage (scientifique) c’est quoi ? C’est le fait de marquer un oiseau avec une bague gravée d’un code unique de manière à pouvoir le reconnaitre individuellement. Et pourquoi le reconnaitre individuellement ? Afin de collecter des informations sur les déplacements, la longévité, le comportement d’un individu, de plusieurs individus, de manière à disposer de véritables « histoires de vie » qui pourront ensuite être extrapolées à la population de l’espèce étudiée. En d’autres mots, baguer permet de disposer d’informations tout à fait concrètes sur la vie des individus.

AVRIL

26/04
Visite inédite à la cathédrale
Les Faucons pèlerins sont des oiseaux (très) territoriaux durant la période de reproduction. Pourquoi donc ces rapaces sont-ils prêt à se bagarrer – au risque de se blesser voire de s’entre-tuer - pour défendre un espace aérien et 3 gargouilles? On peut proposer deux raisons.
24/04
Fauconneau unique à la cathédrale
Un premier pépiement est entendu le 12 avril à l’aube à la cathédrale. Quarante-huit heures plus tard, un premier fauconneau est éclos. Le duvet encore tout mouillé, il se laisse brièvement admirer. C’est la quinzième année consécutive qu’un couple de Faucons pèlerins niche dans le cœur de Bruxelles, au sommet de la tour nord de la cathédrale des Saints Michel et Gudula.
22/04
Woluwe-Saint-Pierre encore
Les trois fauconneaux de Woluwe-Saint-Pierre ne seront manifestement pas rejoint par un quatrième. Le dernier œuf n’a pas encore éclos et il semble maintenant illusoire d’espérer, 4 jours après l’éclosion du troisième. Mais c’est d’un de leurs ainés qu’il est aujourd’hui question.
18/04
La famille de Woluwe-Saint-Pierre s’agrandit !
Le couple installé au sommet de la tour de la maison communale de Woluwe-Saint-Pierre couvait depuis le 17 mars, lorsque deux premiers fauconneaux sont éclos hier matin. Mâle et femelle Pèlerin se relayaient nuit et jour sur leurs 4 œufs depuis le 17 mars, s’assurant de les maintenir à 37.7°c en permanence ou presque. Trente-deux jours d’incubation, c’est précisément la norme chez les Faucons pèlerins !
14/04
Les fauconneaux sont là!
Un premier fauconneau est éclos ce matin vers 06:37 au sommet de la tour nord de à la cathédrale des Saints Michel et Gudule dans le centre de Bruxelles.. Regardez l’extrait vidéo 1 ci-contre ! La caméra filme encore en infra-rouge, les images sont donc en noir et blanc. La femelle faucon se lève légèrement ; on voit une coquille ouverte ; deux petites pattes battent l’air. Le fauconneau est encore, en partie, dans l’œuf, mais c’est le dernier effort. Il est temps de sortir !
12/04
Premières éclosions !
Ce matin, vers 07:15, la femelle d’Uccle s’est soulevée légèrement laissant apparaitre un morceau de coquille ! La caméra filme encore en infra-rouge, l’image est donc en noir et blanc, mais il n’y a pas de doutes, le premier fauconneau 2018 est éclos.
11/04
Agenda de faucon et … 5 œufs à la cathédrale !
La saison de nidification des Faucons pèlerins commence relativement tôt, en février, avec les parades nuptiales. Celles-ci sont cependant en général brèves, surtout lorsque le couple se connait déjà.
05/04
Plaisir d’observer
Nous y sommes, une nouvelle saison d’observation des Faucons pèlerins débute aujourd’hui ! Et cela va durer près de deux mois, jusqu’à l’envol des fauconneaux.
Top