Premiers pépiements à la cathédrale des Saints Michel et Gudule !

8h48 ce matin, le nouvelle femelle Pèlerin de la cathédrale se tourne et se tourne encore sur ses œufs. Elle parait nerveuse. Et puis, elle se lève légèrement. On aperçoit une zone un peu plus claire sur le gros bout d’un de ses quatre œufs. Est-ce le signe qu’il est bêché, qu’un premier fauconneau va bientôt éclore ? Pas sûr, l’observation a été trop furtive.

Deux minutes plus tard, la fauconne se soulève légèrement et … un fauconneau pépie ! On l’entend parfaitement ! Cele ne dure que quelques secondes mais on distingue bien le bout de son bec qui a percé un petit orifice à travers la coquille. Il n’est pas encore sorti de l’œuf, mais on l’entend. Il commence déjà à communiquer avec sa mère et avec les autres œufs. Tendez l’oreille ! Le processus va durer toute la journée. Au moins !

Vendredi, les équipes de spécialistes qui développent, installent et entretiennent le système de caméras (Bodelec Design & Technology) et qui organisent la diffusion en HD sur internet (Storycatcher) étaient encore au travail dans le clocher de la cathédrale afin d’installer un nouveau micro. Encore plus performant. Pour capter le premier pépiement d’une nouvelle génération de Pèlerins ! Pour accéder à la cathédrale et à la tour, il a fallu encore déranger les équipes de la Fabrique d’église de la Cathédrale des Saints Michel et Gudule. Dans l’intervalle, les ingénieurs de Tadaam, qui gèrent l’envoi des données en 4G depuis le sommet de la cathédrale, se décarcassent afin d’assurer un signal stable et un flux suffisant que pour envoyer simultanément les images des 3 caméras. Et du son !

Merci et bravo à tous.

Top