Premières éclosions !

Ce matin, vers 07:15, la femelle d’Uccle s’est soulevée légèrement laissant apparaitre un morceau de coquille ! La caméra filme encore en infra-rouge, l’image est donc en noir et blanc, mais il n’y a pas de doutes, le premier fauconneau 2018 est éclos.

A 10:05, le mâle pointe le bout de son bec dans le nid. Il apporte à sa femelle un passereau qu’il a complètement déplumé. Elle se lève délicatement et laisse apparaitre une boule de duvet blanc immaculé. Il est là ! La femelle s’empare de la proie et sort du clocher. Le mâle observe. C’est la troisième année qu’il est père. Il avance doucement et vient recouvrir le fauconneau et les œufs encore à éclore. Exactement 4 minutes plus tard, la femelle revient au nid. Qu’est-elle allez faire entre temps ? Le mâle lui laisse immédiatement la place. Elle se couche sur son premier fauconneau 2018 et les œufs encore à éclore. La nouvelle génération est arrivée !

Dans le centre de Bruxelles, le spectacle est auditif ! Le comportement des adultes de la cathédrale laissait ce matin présager que la couvaison arrivait également à son terme.  Une interrogation à 11:00, une autre à 11:34. Tendez l’oreille. Pas de doute à 13:12, on entend distinctement au moins un fauconneau pépier. La femelle – une recordfalcon dans sa 17ème année rappelons-le - se lève et se retourne légèrement. Oui, on distingue une première craquelure dans une coquille !

Aussi bien à Uccle qu’à la cathédrale, l’éclosion va encore durer plusieurs heures voir plusieurs jours. Le spectacle est magnifique !

Top