Eclosion à Woluwe-Saint-Pierre: la suite.

Une heure à peine après le percement de sa coquille, le premier fauconneau 2019 de Woluwe-Saint-Pierre a éclos ! La plupart du temps, l’éclosion prend plusieurs heures, parfois un jour. Ici, cela s’est passé en un temps record. Et surtout, il a été possible d’assister en direct à tous le processus comme le montre la vidéo en annexe. Chance incroyable, la femelle s’est relevée légèrement, face à la caméra, ce qui a permis une observation en détails ! Un spectacle rare à voir et revoir sur la vidéo en annexe!

Le fauconneau pousse de toutes ses forces vers le haut afin de détacher la partie de l’œuf qu’il a cisaillé dans un premier temps. Au fur et à mesure que ce « couvercle » s’écarte, il apparait. On distingue clairement son corps. Et puis une aile et ensuite une patte ! Un dernier effort, il pousse encore et encore, mais sa tête est toujours dans l’extrémité de la coquille. La femelle semble vouloir l’aider. Elle le regarde dans ses efforts. Il pousse et pousse toujours. Elle le regarde sans discontinuer. Est-elle anxieuse ? En tout cas, elle prend garde à le réchauffer, de même que les 3 œufs encore à éclore qui sont enfuis dans ses plumes.

Et puis, c’est la délivrance. Paradoxe, le fauconneau se libère d’abord de la partie inférieure de la coquille. Mais il a toujours le chapeau sur la tête ! Il est inerte, épuisé. Et que fait la femelle ? Elle mange le reste de la membrane qui se trouve encore dans la coquille. Quel comportement ! Et puis, le fauconneau récupère quelques forces, il se relève et parvient, enfin, à se libérer complètement. Epuisé, il tombe sous la femelle qui doit absolument le réchauffer. Son duvet blanc est tout mouillé ;  il faudra encore attendre un petit peu avant qu’il ne sèche. Et puis, ce sera le temps d’un premier repas.

Ce 14 avril 2019, une nouvelle génération de Faucon pèlerin est arrivée à Woluwe-Saint-Pierre ! C’est la cinquième année qu’un couple de Pèlerins niche dans le clocheton de la tour de la maison communale.

Dans l’intervalle, la famille de l’église Saint Job d’Uccle s’est agrandie. Ils sont 4 maintenant et ont déjà terriblement changé depuis l’éclosion, il y a à peine 5 jours.

 

Photo 1 : Séquence 1/3 de l’éclosion du premier fauconneau de Woluwe-Saint-Pierre

Photo 2 : Séquence 2/3 de l’éclosion du premier fauconneau de Woluwe-Saint-Pierre

Photo 3: Séquence 3/3 de l’éclosion du premier fauconneau de Woluwe-Saint-Pierre

Photo 4: Le premier fauconneau de Woluwe-Saint-Pierre

Top