Eclosion à Uccle !

Les couples de faucons de Woluwe-Saint-Pierre et Uccle couvent chacun 4 beaux œufs rouge brique depuis début mars. Nous ne connaissons pas exactement la date de ponte des œufs, mais les premières éclosions étaient espérées aux alentours du 10 avril.

Ce 9 avril,  à 7h15, à l’église Saint Job d’Uccle, un morceau de coquille vide trône à côté de la femelle Pèlerin plaquée dans son nid ! Un fauconneau est éclos, c’est sûr. 07h45, la Pèlerine se lève, on distingue très bien le poussin en duvet blanc. Ses pattes sont rosées. Il doit peser à peine une trentaine de grammes.  Il a encore les yeux clos. Au moins un autre œuf est bêché. 9h02, le mâle vient relayer la femelle sur le nid. Elle sort, probablement pour chercher un peu de nourriture, et confie dans l’intervalle le nouveau-né à son partenaire. 11h15, un deuxième fauconneau est éclos !

A 18h24, le mâle arrive à l’entrée du nid. Il a dans son bec une carcasse de pigeon qu’il a dû patiemment préparer pour ses fauconneaux. Toutes les plumes ont été arrachées, le cou et les pattes ont été coupées, les viscères ont été arrachées. En définitive, il ne reste plus que les muscles de la poitrine. Un délice !

Le mâle transmet la proie à la femelle. Elle se soulève, s’écarte quelque eu du nid. Ils sont  3 fauconneaux! Instinctivement, ils se redressent et tendent le bec vers le haut. Ils ont compris qu’un premier nourrissage était proche. Et en effet, la femelle bloque la proie dans sa patte droite -ses serres (les ongles chez un rapace) sont impressionnantes – et elle commence à donner la becquée.  A 18h33, il ne reste plus beaucoup de chair sur la carcasse. Fin du repas ! La femelle s’écarte, contourne ses fauconneaux afin de ne pas les blesser et sort du nid en emmenant le reste de la dépouille de la proie.

Les fauconneaux semblent rassasiés. Mais il ne s’agit pas qu’ils prennent froid. Ils ne sont âgés que de quelques heures ! Le mâle réapparait moins d’une minute plus tard. Il a dû repérer la femelle qui sortait du nid. Ou bien l’a-t-elle appellé ? On connait peu de chose en matière de communication chez les Faucons pèlerins. Toujours est-il qu’il vient recouvrir de sa chaleur la 18h39, la femelle revient dans le nid. Le mâle lui laisse rapidement la place. Elle est tellement plus grosse que lui et aura certainement plus facile à les réchauffer toute la nuit.

La nuit est tombée sur Uccle, la famille faucons dort. Une nouvelle génération de Pèlerins est née aujourd’hui dans cette commune du sud de Bruxelles. C’est en 2015 que les faucons ont niché pour la première fois à l’église Saint Job.

A Woluwe-Saint-Pierre, la femelle a été terriblement nerveuse aujourd’hui. Elle a tourné et encore tourné encore sur ses œufs. L’éclosion est-elle imminente ?

 

Photo 1 : Le mâle d'Uccle et ses fauconneaux.

Photo 2 : On distingue 2 fauconneaux sous la femelle.

Photo 3 : Ils sont trois !

Photo 4 : Relai entre le mâle (à gauche) et la femelle.

Top