3 fauconneaux à Woluwe-Saint-Pierre

24/04/2015

Le couple de Faucons pèlerins qui a niché pour la première fois au printemps 2014 à Woluwe-Saint-Pierre élève cette année 3 fauconneaux !

La famille est installée tout en haut de la tour de briques rouges qui domine la maison communale. A 65 mètres de hauteur, ces Pèlerins embrassent du regard l’une des parties les plus vertes de Bruxelles : les nombreux étangs de vallée de la Woluwe, les dizaines de milliers de hêtres bicentenaires de la forêt de Soignes, le prieuré du splendide domaine de Val Duchesse,  les 65 hectares du parc de Woluwe. Le territoire de ce couple est donc nettement moins urbanisé que ne l’est celui des Pèlerins de la cathédrale. Et puis, si la journée des fauconneaux à la cathédrale est rythmée par le retentissement régulier des cloches, à Woluwe-Saint-Pierre, c’est un carillon qui berce leur quotidien. 

Le mâle de ce couple est bagué, ce qui nous permet de connaitre son âge et sa provenance, à condition évidemment de réussir à lire au télescope le code gravé sur la bague ! Ce qui a été fait le 15 mars de cette année par un observateur assidu. Et il s’agit du même Pèlerin que celui qui a niché le printemps passé. Il est éclos en avril 2012 dans la tour de l’église Saint Antoine d’Etterbeek, une autre des 19 communes composant Bruxelles. La nichée comptait 3 fauconneaux et c’était la première fois qu’un couple de Faucons pèlerins nichait sur cet édifice.

La femelle Woluwe-Saint-Pierre n’est pas baguée, tout comme l’année passée. On peut supposer que c’est la même, mais certainement pas en être certain.

Mais revenons au fil des évènements 2015 à Woluwe-Saint-Pierre. Le couple d’adulte est régulièrement observé au cours de l’hiver, soit posé sur la tour, soit cerclant au-dessus du parc de Woluwe. Le 24 mars, la femelle couve 3 œufs. En 2014, elle en avait pondu 2. Le 20 avril, la famille compte 3 fauconneaux de respectivement 265, 269 et 310 g. Ces valeurs permettent de déterminer qu’ils sont âgés d’une dizaine de jours. Cela porte l’éclosion aux alentours du 8 avril, donc exactement au même moment que ceux de la cathédrale. L’éclosion avait été plus tardive d’une semaine en 2014. C’était probablement lié au fait qu’il s’agissait d’un jeune couple encore inexpérimenté.

Afin d’observer cette nouvelle nidification,  un poste d’observation temporaire sera installé devant la maison communale de Woluwe-Saint-Pierre, av. Charles Thielemans 93, le mercredi 29 avril de 16:30 à 18:00 ainsi que les 6, 20 et 27 mai aux mêmes heures. Observations au télescope et explications à volonté, possibilité de photographier les Pèlerins avec son smartophone ou un reflex digital en le connectant au télescope.  Bienvenue à tous !

Top